Conférences 2022-2023

F. CLAVAIROLY

En attente d'autres conférences ??? ....

F. CLAVAIROLY

En attente d'autres conférences ??? ....

previous arrow
next arrow

Par manque de bonnes volontés, Racines et Chemins n’a pu mettre en place un programme de conférences pour l’année 2022. Que toute personne intéressée pour la survie de cette association se fasse connaitre auprès de Philippe TINGUELY ou Marie-Christine MICHAU.

La seule conférence programmée et ayant eu lieu en 2022-2023 est la suivante:

  • mercredi 9 novembre à 20h30 à la Maison du Peuple à Belfort

Religions et laïcité : vers  la fin d’un consensus?

par François CLAVAIROLY (ancien président de la Fédération protestante de France)

Adhésion à Racines et Chemins: Le bulletin d’adhésion est disponible ici

Religions et laïcité : vers  la fin d’un consensus? par François CLAVAIROLY

Religions et laïcité : vers  la fin d’un consensus? par François CLAVAIROLY

Conférence le Mercredi 9 Novembre 2022 à 20h 30 à la Maison du Peuple à Belfort

Ce que je vois se dessiner est le processus de l’exclusion, pour reprendre les mots du politologue Olivier Roy, ou de l’«exculturation » des religions et des cultes pour parler avec la sociologue Danièle Hervieu-Léger. Une relation avec le pouvoir et la culture qui pourrait ne plus être qu’un vague lien, une référence presque effacée dans la mémoire oublieuse d’une République entrée de plain-pied dans l’ultra-modernité d’où l’Eglise et le référent chrétien ne sont plus que facultatifs, consultatifs ou même parfois déconsidérés. Le protestantisme plaidera ici pour une « laïcité de reconnaissance et de débat », selon la belle expression du sociologue des religions Jean-Paul Willaime, une « laïcité non pas d’incompétence (au sens de la compétence juridique) mais d’intelligence », pour reprendre l’expression de Régis Debray, une laïcité refusant de courir le risque de déserter le terrain de la rencontre et du dialogue.
Une laïcité qui refusera surtout, il est grand temps de s’en rendre compte, d’humilier les cultes ou d’en dénier la valeur symbolique, humaniste, civilisationnelle et sociétale, sous peine de préparer lentement, sournoisement, et de voir revenir le temps des conflits ou des guerres que l’on appelait civiles, au XVIe siècle, mais qui seront en réalité des dissensus violents à forte charge confessionnelle.

François Clavairoly, ancien président de la Fédération protestante de France

La conférence peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

La discussion peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

Retour au programme