Conférences 2020 – 2021: Religion et Musique

"Le chant des psaumes chez les catholiques et
les protestants"
par Louis GROSLAMBERT
Mercredi 27 janvier 2021

"Le chant grégorien dans la liturgie de l’Église
catholique"
par Jean-Jacques GRIESSER
Mercredi 3 mars 2020

"Soli Deo gloria", rayonnement de la liturgie
protestante dans l'oeuvre de J.S. Bach"
par Béatrice et François VERRY
mercredi 24 mars à 20h 30

"Renouveau de la musique catholique :
expériences et enjeux pour aujourd’hui"
par Marie CAZENAVE
Mercredi 7 avril 2021

previous arrow
next arrow
Slider

Conférences 2020 – 2021: Religion et Musique

Beaucoup de musiques sont des expressions religieuses et ceci sous toutes les latitudes. Le pouvoir de la musique sur le cœur humain peut la faire comprendre comme participant du domaine céleste ou, au contraire, comme composant avec des forces obscures qui détournent le croyant de Dieu. Certains y voient un moyen privilégié d’approcher Dieu ou de manifester sa spiritualité. D’autres ne reconnaissent que leur approche culturelle et religieuse, ignorant celle des autres. Certains l’assimilent à un blasphème.

La question de la louange de Dieu avec nos sens est très débattue. Les représentations picturales ou leur refus soulèvent beaucoup de passions. Le problème de l’usage d’instruments de musique ou de la voix humaine est tout autant objet de controverses.

Nous vous proposons cette année de nous rencontrer autour du thème « Religions et musiques ». Nous approcherons diverses formes de musiques religieuses au cours de ces 8 conférences. Vous pouvez déjà réjouir vos oreilles avec  https://www.youtube.com/watch?v=3MnncEU_gks, enregistrement du concert donné au Maroc à l’occasion de la visite du pape François, concert qui associe louanges musulmane, juive et chrétienne, pour une belle introduction à notre thème.

Nous vous rappelons que notre association n’est pas subventionnée et offre l’entrée gratuite aux conférences. Elle ne peut subsister que grâce à vos adhésions (20€ ou plus) et à ce que les auditeurs mettent dans le panier à la sortie de la conférence. Les conférenciers sont rétribués (chichement !) et leurs frais de transport pris en charge par l’association. Un éventuel surplus sert à l’achat de livres déposés au rayon Religions de  la Bibliothèque municipale de Belfort. Le bulletin d’adhésion est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous:

Adhésion 20-21pdf

Vous pouvez apporter aussi à Racines et chemins votre aide financière. Pour plus d’information, veuillez cliquer ici

Programmes des conférences:

  • mercredi 14 octobre 2020 à 20h 30 à la Synagogue

Voix, musique et paroles dans la Bible

par Michel CAZEAUX

  • mercredi 4 novembre 2020 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Michael Praetorius, l’aube de la musique baroque luthérienne

par Félix VERRY

  • jeudi 19 novembre 2020 à 20h 30 en visioconférence :

La musique entre origine divine et effets diaboliques- exemples dans le protestantisme 

par Katharina SCHLACHL

  • mercredi 9 décembre 2020 à 19h 00 à la salle Kléber, 2 Rue Kléber

Assemblée générale de Racines et Chemins

  • mercredi 9 décembre 2020 à 20h 30 au Temple Saint-Jean, Faubourg des Ancêtres: Conférence reportée au mercredi 24 mars à 20h 30 au Temple Saint-Jean

 » Soli Deo gloria », rayonnement de la liturgie protestante dans l’oeuvre de Johann Sebastian Bach

par Béatrice et François VERRY

  • samedi 9 janvier 2021 à 20h 30 en visioconférence :

La musique en islam : interdit ou levier spirituel ?

par Anne-Sophie MONSINAY

Attention: La conférence aura lieu sous forme de vidéoconférence par zoom. Pour obtenir le lien, s’adresser à mchristine.michau@wanadoo.fr.

  • mercredi 27 janvier 2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Le chant des psaumes chez les catholiques et les protestants

par Louis GROSLAMBERT

  • mercredi 3 mars 2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Le chant grégorien dans la liturgie de l’Eglise catholique 

par Jean-Jacques GRIESSER

  • mercredi 7 avril 2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Renouveau de la musique catholique : expériences et enjeux pour aujourd’hui

par Marie CAZENAVE

Voix, musique et paroles dans la Bible par Michel CAZEAUX

Mercredi 14 octobre 2020 à 20h 30 à la Synagogue

Voix, musique et paroles dans la Bible

par Michel CAZEAUX

Présentation :

Dans la Genèse, de la voix à l’écoute, un dialogue s’instaure. Dieu se révèle à travers la construction d’une alliance.  De cette relation naîtra un peuple, une tradition, un livre, une musique. La bible en sera le témoignage. Par les chants de David  sa harpe à dix cordes et les chants des lévites, n’est-ce pas la voix de Dieu que l’on entend à travers les dix Paroles? Alors : “Ecoute Israël, notre Dieu l’Eternel est Un “.

Michel Cazeaux est un ancien professeur d’éducation musicale et chant choral. A étudié le piano à l’Ecole Normale de Paris. A obtenu un 1er prix de fugue, prix d’écriture, 1er prix de composition  au conservatoire de Montbéliard, ainsi qu’un prix Sacem ! En tant que musicien et compositeur il s’intéresse  aux liens sociologiques qui lient la musique et les faits historiques.

La conférence peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

 

Retour au programme

Michael Praetorius, l’aube de la musique baroque luthérienne par Félix VERRY

Mercredi 4 novembre 2020 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 : Conférence reportée au mercredi 24 mars à 20h 30 au Temple Saint-Jean

Michael Praetorius, l’aube de la musique baroque luthérienne

par Félix VERRY

Présentation :

Organiste, compositeur, maître de chapelle, théoricien et encyclopédiste, Michael Praetorius a marqué le monde musical du début du 17ème siècle. À mi-chemin entre Luther et Bach, son oeuvre fait le lien entre le formalisme de la Renaissance et les innovations expressives de la période baroque, et aura une influence considérable sur le développement de la musique luthérienne.

Diplômé de la Schola Cantorum de Bâle et du CNR de Strasbourg, le violoniste Félix Verry s’est spécialisé dans la redécouverte et la reconstitution des pratiques d’improvisation historiques et de la musique du début du 17ème siècle, ainsi que dans la recherches des instruments à cordes frottées du Moyen-Âge. Il enseigne actuellement l’improvisation historique à la Universität für Musik und darstellende Kunst de Graz.

La conférence peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

Retour au programme

La musique entre origine divine et effets diaboliques- exemples dans le protestantisme par Katharina SCHACHL

Jeudi 19 novembre 2020 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

La musique entre origine divine et effets diaboliques- exemples dans le protestantisme 

par Katharina SCHLACHL

Présentation :

Force est de constater que déjà parmi les Réformateurs du 16e siècle, la musique (que ce soit le chant ou la musique instrumentale) n’est pas un sujet tranquille parmi les Réformateurs. Là où certains considèrent la pratique de la musique directement liée au centre même de la foi, d’autres se méfient profondément de ses effets. Quelles positions s’affrontent ? Comment comprendre et apprécier un tel décalage ? Quels en sont les effets collatéraux que l’on peut constater jusqu’à aujourd’hui dans la pratique de la musique et son importance pour la vie de foi ? 

Katharina Schächl est pasteure de l’Eglise protestante unie de France et responsable du service de formation biblique et théologique à distance ThéoVie (www.theovie.org). Elle a consacré son mémoire de maîtrise aux liens qui lient le chant au message de l’Evangile chez le Réformateur Martin Luther.

La conférence peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

Au cours de la conférence, il a été question:

1) du cantique de Luther (voir lien ci-dessous)

Katharina_SCHALCH_Premier cantique de Luther, texte

2) d’une danse jouée par une danseuse étoile atteinte de la maladie d’Alzheimer (voir lien ci-dessous)

https://www.youtube.com/watch?v=owb1uWDg3QM&feature=youtu.be

Retour au programme

 » Soli Deo gloria », rayonnement de la liturgie protestante dans l’oeuvre de Johann Sebastian Bach par Béatrice et François VERRY

Mercredi 9 décembre 2020 à 20h 30 au Temple Saint-Jean, Faubourg des Ancêtres

 » Soli Deo gloria », rayonnement de la liturgie protestante dans l’oeuvre de Johann Sebastian Bach

par Béatrice et François VERRY

Présentation :

Au 17ème  siècle, la liturgie luthérienne est déjà bien installée dans les pays germaniques du Nord. La musique y tient une place importante à côté de la liturgie de la parole. Depuis Luther, la messe allemande ( Deutsche Messe) a remplacé la messe en latin et les chorals en langue vernaculaire sont chantés par toute l’assemblée. La musique d’orgue s’est développée autour du choral grâce à d’éminents organistes-compositeurs comme Buxtehude à Lübeck. Cantates et motets enrichissent souvent la liturgie rituelle.

Par son génie et sa foi, et grâce à ses différentes fonctions notamment à Weimar et à Leipzig, Johann Sebastian Bach apportera un rayonnement tout particulier à cette liturgie protestante dans la 1re moitié du 18ème siècle. Cette conférence vous propose d’en aborder quelques aspects en prenant appui sur son oeuvre vocale et sur son œuvre  pour orgue.

Cette conférence sera illustrée par des pièces d’orgue jouées en direct par François Verry sur le magnifique orgue Garnier du temple St Jean de Belfort dont il est  titulaire. Son épouse, Béatrice, agrégée en éducation musicale, mènera avec lui l’ensemble de la conférence.

Retour au programme

La musique en islam : interdit ou levier spirituel ? par Anne-Sophie MONSINAY

Samedi 9 janvier 2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

La musique en islam : interdit ou levier spirituel ?

par Anne-Sophie MONSINAY

Présentation :

La musique a toujours eu une place importante en islam, tout au long de son histoire. Elle est la preuve que cette religion s’adapte à la culture de chaque pays où elle s’implante. Pourtant, tout musulman a déjà entendu que la musique serait interdite en islam. Cette idée prend davantage d’ampleur ces dernières années. Quels sont ses fondements théologiques ? Comment concilier cette étrange idée avec l’immense patrimoine musical islamique issu de milieux aussi bien soufis que religieux traditionnels ? Nous verrons à travers quelques exemples l’ancrage culturel que permet la musique islamique ainsi que les effets spirituels que cette dernière développe chez les musulmans qui l’utilisent comme une pratique religieuse à part entière.

Anne-Sophie Monsinay : Convertie à l’islam depuis une dizaine d’années, elle s’engage en 2013 sur les réseaux sociaux pour ouvrir des espaces de dialogue libérés des tabous et diffuser des contre-discours afin de déconstruire les lectures obscurantistes de l’islam. Elle est cofondatrice des « Voix d’un islam éclairé – Mouvement pour un islam spirituel et progressiste » et imame de la mosquée Sîmorgh depuis 2019. Elle est co-auteure de l’étude Une mosquée mixte pour un islam spirituel et progressiste (Paris, Fondation pour l’innovation politique, février 2019) et de l’ouvrage « Islam des Lumières – Illuminisme spirituel du troisième millénaire » (sous la direction de Alessandra Luciano, Edition Mimésis).

La conférence et la discussion peuvent être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

A noter que les enregistrements musicaux présentés au cours de la conférence sont de mauvaise qualité dans la bande son ci-dessus. Pour pouvoir profiter d’une meilleure qualité, vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous:

Ecoute 1 : Appel à la prière

Ecoute 2 : Cantillation du Coran 

Ecoute 3 : Gamelan balinais hindouiste

Ecoute 4 : Bedug dans une mosquée indonésienne 

Ecoute 5 : Les Derviches tourneurs d’Istanbul

Ecoute 6 : Le Ney turc 

Ecoute 7 : Qawwali : Fateh Ali Khan, « Allah Hu »

Ecoute 8 : Gana Diwan de Béchar : « Subhran Allah »

Ecoute 9 : Dhikr

Retour au programme

Le chant des psaumes chez les catholiques et les protestants par Louis GROSLAMBERT

Mercredi 27 janvier 2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Le chant des psaumes chez les catholiques et les protestants

par Louis GROSLAMBERT

Présentation :

La Bible rapporte de nombreuses prières éparses au long des pages. Mais elle a rassemblé dans le psautier 150 prières qui conviennent aux situations les plus communes : ainsi, à toute époque, on interpelle Dieu à propos de la prospérité des méchants et du malheur des justes, et on le loue pour sa création et sa loi d’amour. Donc les hommes d’aujourd’hui peuvent mettre sur leurs lèvres les prières des pères. La majorité de ces prières est introduite par une indication musicale, par ex : « du chef de choeur ; sur l’air de… » Donc les psaumes étaient chantés et accompagnés par un instrument à cordes pincées. Il est intéressant de voir comment les traditions protestantes et catholiques ont mis en musique ces prières au long des siècles.

 Louis Groslambert est actuellement prêtre en paroisse à Danjoutin.

Retour au programme

Le chant grégorien dans la liturgie de l’Eglise catholique par Jean-Jacques GRIESSER

Mercredi 3 mars  2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Le chant grégorien dans la liturgie de l’Eglise catholique 

par Jean-Jacques GRIESSER

Présentation :

« L’Église reconnaît dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine » (Vatican II). La conférence va tout d’abord retracer l’histoire du chant grégorien : ses origines , l’importance des chantres du VIIè au  IXè siècles dans la création et la transmission du répertoire,  l’invention de la notation suivie d’une longue période de décadence et enfin le renouveau grâce aux moines de l’abbaye de Solesmes. Puis nous verrons la déclinaison de ce répertoire dans les offices, en particulier dans la messe où se succèdent les chants du Propre et de l’Ordinaire, en expliquant leur rôle et leur signification pour soutenir la prière des fidèles. Pour terminer nous pourrons nous interroger sur la place du chant grégorien dans nos offices : qu’en est il après Vatican II ?

Jean Jacques Griesser a enseigné l’analyse et l’écriture musicale au Conservatoire de musique et à la Faculté de Metz. Il dirige ensuite le Conservatoire d’Epinal puis celui de Belfort .En 2003, il fonde les chœurs grégoriens de Giromagny et donne de nombreux concerts grégorien et orgue, afin d’aboutir à la restauration de l’orgue de Giromagny. Organiste, compositeur, il est également Président d’Orgalie, Fédération des Orgues du Territoire de Belfort, et Président des Amis de l’Orgue de Giromagny dont il est le Conservateur.

Retour au programme

Renouveau de la musique catholique : expériences et enjeux pour aujourd’hui par Marie CAZENAVE

Mercredi 7 avril 2021 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

Renouveau de la musique catholique : expériences et enjeux pour aujourd’hui

par Marie CAZENAVE

Présentation :

Depuis quelques dizaines d’années, émerge un renouveau dans la musique catholique, issu de groupes de louange ou de communautés nouvelles, mais aussi en lien avec le développement de la worship music davantage propre aux Eglises évangéliques. Cette conférence aura d’abord pour but de témoigner d’une expérience professionnelle, musicale, spirituelle et ecclésiale, vécue au sein d’un groupe de louange catholique, puis au sein d’une paroisse catholique, Lyon Centre, qui a mis au coeur de sa vie ecclésiale la louange par ce genre de musique. Nous essaierons aussi de comprendre plus largement l’intégration ou non de cette musique dans la liturgie, et les questions/débats que cela soulève chez les catholiques.

Marie Cazenave est chanteuse au sein du groupe de pop chrétienne Glorious depuis 2009, et conduit régulièrement la louange lors de rassemblements catholiques et oecuméniques. Elle est aussi déléguée épiscopale dans le diocèse d’Angers en responsabilité auprès des jeunes.

Retour au programme