La musique entre origine divine et effets diaboliques- exemples dans le protestantisme par Katharina SCHACHL

Jeudi 19 novembre 2020 à 20h 30 à la Maison du Peuple, salle 327 :

La musique entre origine divine et effets diaboliques- exemples dans le protestantisme 

par Katharina SCHLACHL

Présentation :

Force est de constater que déjà parmi les Réformateurs du 16e siècle, la musique (que ce soit le chant ou la musique instrumentale) n’est pas un sujet tranquille parmi les Réformateurs. Là où certains considèrent la pratique de la musique directement liée au centre même de la foi, d’autres se méfient profondément de ses effets. Quelles positions s’affrontent ? Comment comprendre et apprécier un tel décalage ? Quels en sont les effets collatéraux que l’on peut constater jusqu’à aujourd’hui dans la pratique de la musique et son importance pour la vie de foi ? 

Katharina Schächl est pasteure de l’Eglise protestante unie de France et responsable du service de formation biblique et théologique à distance ThéoVie (www.theovie.org). Elle a consacré son mémoire de maîtrise aux liens qui lient le chant au message de l’Evangile chez le Réformateur Martin Luther.

Retour au programme

Ce contenu a été publié dans Conférence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.