Les absolus religieux et le pluralisme bioéthique, par Denis Müller

Jeudi 21 Mars 2019 à 20h 30 à la Maison du Peuple – Belfort

Les absolus religieux et le pluralisme bioéthique,

par Denis Müller  

Les religions ont tendance à défendre des absolus ou à se présenter comme des vérités transcendantes. La bioéthique est traversée de contradictions et livrée à un nécessaire pluralisme. Nous aimerions suggérer une conception plus dynamique des religions et plus ambitieuse pour la bioéthique. Le pluralisme n’est pas étranger aux religions, entre elles et en leur structure interne. Quant à la bioéthique, elle est, elle aussi, en quête de vérité et d’universalité. Il y a donc rivalité féconde entre ces deux domaines.

Denis Müller est professeur honoraire de l’Université de Genève. Théologien  protestant et éthicien, il est l’auteur de nombreuses publications, scientifiques et de vulgarisation. Son livre le plus récent : « Dieu. Le désir de toute une vie. » (Labor et Fides, 2016).

Retour au programme

Ce contenu a été publié dans Conférence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.