Légiférer sur la vie et la mort : impossible mais nécessaire ? par Marion Blancher

Vendredi 21 Septembre 2018 à 20h 30 à la Maison du Peuple – Belfort

Légiférer sur la vie et la mort : impossible mais nécessaire ?

par Marion Blancher

La première rencontre sur le thème « Religions et bioéthique » sera dédiée au sens même et au statut d’une loi. Avant d’entendre différents points de vue, de différentes confessions notamment, il peut être bon d’interroger ce qui est en jeu dans ce débat, en termes philosophiques. Trois questions seront abordées : la question de la constitution et du but des lois, en tant qu’elles concernent les intérêts des individus mais constituent aussi un enjeu sociopolitique ; la question, ensuite, du statut particulier, ou non, des lois bioéthiques, en tant qu’elles impliquent en un sens bien précis ce qu’on appelle ici la « vie » ; la question, enfin, de l’application de ces lois, dans la mesure où celle-ci concerne de nouveau, et peut-être plus encore, la participation des citoyens, avec leurs convictions, leurs savoirs et savoir-faire, leurs croyances et leur foi.

Marion Blancher, doctorante et enseignante en philosophie à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, travaille sur la question de la liberté et plus précisément sur les conditions d’une vie libre à travers les engagements et les relations de confiance qu’une telle vie peut impliquer.

La conférence peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

 

La discussion suite à la conférence peut être ré-écoutée en cliquant sur le lien ci dessous:

Retour au programme

Ce contenu a été publié dans Conférence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.